PROJET CANADA AMISTAD
Sauver les tortues de mer en danger d’extinction

- Nature -

Cette ONG se dédie à la réhabilitation et à la conservation des tortues de mer ''Baule'', sur le territoire de la côte du Pacifique du Guatemala. Le participant participe à la récoltes des oeux, soins, suivi de l'évoluation des oeux et à la "libération" de bébés tortues à la mer, tout juste sorties de l'œuf ! Conservation de la faune et restauration de l’habitat.

PROGRAMME: NAT3697-B

Objectif de la ONG :
-Réhabilitation d’animaux sauvages sur la Côte du Pacifique: Tortues, iguans, caïmans, perroquets, mangroves,etc.
-Conservation de la faune guatémaltèque, restauration de l’habitat
-Éducation et sensibilisation des enfants, public en général, touristes.

Objectifs :
-Conservation de tortue de mer.
-Éducation de la population sur la problématique

Tâches

  • Cueillette des œufs de tortues, parcourir les plages la nuit
  • Transfert dans les salles d’éclosions
  • Gestion des éclosions
  • Relâche des bébés tortues à la mer
  • Construction et maintenance des couveuses
  • Assister à l’éducation environnementale dans les écoles locales
  • Reforestation de la forêt de type Mangrove
  • Reproduction de Caïmans et d’iguanes en voie de disparition
  • Entretien des installations

*Date de la ponte des tortues:fin juillet, aout, septembre, début octobre.

En dehors des dates de pontes des tortues, le centre se dédie à la reproduction de crocodile, caïmans, iguans, et la sensibilisation des milieux ambiants au près du publique, des jeunes locaux et touristes. Le stagiare est invité à participer aux activités tout le long de l'année.

Prix du stage: $250 us la semaine
Le prix comprend: Votre hébergement en famille d'accueil et votre alimentation, Réserve Naturelle sur la côte du pacifique. N'inclut pas votre transfert pour vous rendre à l'endroit. Un transport public  ou shuttle privé est disponible.

  • Hébergement en famille locale
  • Frais de dossier et de placement
  • Tous les repas servis par le centre
  • Soutient et encadrement par le personnel du Projet Amistad
  • Trousse de préparation de voyage.
  • Devez parler l'espagnol ou l'anglais.

Témoignage de jeune finissant en biologie:
Afin de compléter notre expérience vécue au Guatemala, nous nous sommes dédiés aux tortues venant pondre sur les côtes du Pacifique du Guatemala, nous étions impatients de découvrir ce centre où nous avons pu participer à la "libération" de bébés tortues, tout juste sorties de l'œuf ! Nous avons ainsi passé une dizaine de jours extraordinaires dans un décor incroyable de palmiers et sable fin, isolés entre la mangrove et une plage déserte.

En tant que volontaires, notre tâche consistait à surveiller, plusieurs fois dans la journée mais surtout pendant la nuit, le tortugario où sont conservés les œufs, à l'abri des prédateurs. On ne s'était jamais levé à 4h du matin avec autant de motivation !

En effet, après avoir passé une période d'incubation de 45 á 55 jours, les œufs peuvent éclore à tout moment et il faut être vigilent pour "libérer" rapidement les tortues vers la mer. Celles-ci disposent en effet de juste assez de nourriture dans l'œuf pour survivre les premiers jours lors de leur ascension jusqu'à la surface puis leur nage frénétique vers le grand large.

Parfois certaines d'entres elles ont bien plus d'énergie que les autres et quittent le nid avant tout le monde... mais la plupart du temps, ce sont une centaine de bébés tortues qui apparaissent en même temps, encore à moitié endormies, à la surface du sable ! Ensuite, une fois bien réveillées, elles commencent à s'agiter dans tous les sens en recherchant désespérément la mer et vient donc le moment de les déposer sur le sable. Recherchant instinctivement le point le plus lumineux, elles se dirigent alors vers la mer reflétant la clarté de la lune. Les plus rapides filent tout droit vers les vagues tandis que d'autres ont plus de mal, restent figées, hésitent ou passent pas des chemins détournés... Pour celles-ci, nous devions particulièrement faire attention aux prédateurs (crabes, oiseaux, chiens...) et remplacions la lune avec une lampe de poche pour les aider à trouver leur chemin.

Ces quelques mètres, épuisants et interminables, sont pourtant déterminants dans la vie des tortues. Ils resteront gravés dans leur mémoire et à l'âge adulte, les femelles reviendront pondre sur cette même plage, quelques 7 à 10 après ! Enfin, parallèlement, nous avons fait également des patrouilles la nuit en espérant voir sortir une tortue luth , la plus grande tortue marine du monde pouvant peser jusqu'à 900 kg ! Malheureusement, c'est aussi une des espèces les plus gravement menacée d'extinction. Elle s'est faite très rare dans cette zone et une seule est venue pondre cette saison. Ces 60 œufs sont précieusement conservés dans le tortugario et devraient éclore mi-mars. En 10 jours, nous avons libéré 127 bébés tortues. Pourtant, une fois en mer, 1 seule sur 1000 survivra jusqu'à l'âge adulte.

Pour vous inscrire et infos: turtle-center@guatemala-tourisme.info

< RETOUR

Copyright © 2003-2004 DEVELOPPEMENT CADI INTERNATIONAL. Tous Droits Réservés.
VOIR LES OPTIONSVOIR LE CIRCUIT
VOIR LES OPTIONS