En savoir plus... Les Mayas LES MAYAS

 

Les Mayas fus la civilisation la plus avancé de l'Amérique pré-colombienne. ILs veinrent depuis l'Asie par le détroit de Bering. Se séparerent par petits groupes. Les Mayas de l'Amerique Centrale, furent un groupe de Toltèques qui ont émigrer vers le sud pour peupler le Mexique du sud et l'Amérique Centrale entre 600 av. J.-C et 900 ans de notre ère. Quoique lors d'une recente découverte a Huehuetenango, des ossements de mamouts ont été trouvés dans un endroit ou les chercheurs définiraient comme un campement de nomades. Selon le carbone 14, cela donnerait la présence de nomades a 3,000 ans Av J.C.

Les Mayas ont développés un système sophistiqué d'écriture hiéroglyphique, élaborer des notions de divisions et de multiplications mathématiques. Les Mayas avaient un tel génie, que leur astronomie a pus développer des calculs précis de différents trajectoires de la Lune, le Soleil, et Jupiter. Ils développèrent deux type de calendrier. L’un appelé El Tzolking, (le compte jour court). qui a été conçu suivant le trajectoire lunaire et celui de Haab (le compte jour long) a partir du soleil.

ÉCRITURE MAYA
Le Maya a développé un système fortement complexe d'écriture, des pictogrammes d'utilisation et des éléments phonétiques ou syllabiques. Une discussion complète de leur système d'écriture est au-delà de la portée de ce papier. Leur écriture était fortement sophistiquée, probablement seulement les membres des classes plus hautes étaient capables de lire leurs symboles. Le Maya a taillé ces symboles dans la pierre, mais la place la plus commune pour l'écriture était probablement les livres fortement périssables ils fabriquaient le papier avec l’écorce du figuier le Amate, couvert de chaux afin que la surface soit blanche. Les pages étaient relié par une colle naturelle venant du fruit Chicosapoté. Les manuscrits avaient une couverture fabriqué de peaux de Jaguars.

Le contenu des manuscrits était varié, mais certains d'entre eux étaient évidemment semblables aux almanachs astronomiques. Ils ont retrouvés des exemples d'une table de calcul de Vénus dans le manuscrit de Dresden (Codex de Dresden). Il y a un manuscrit à Paris qui semble contenir quelque Zodiaque Maya. Un autre exemple principal d'almanachs Maya est présent dans le Manuscrit de Madrid. Le quatrième manuscrit est appelé le Grolier et a été authentifié en 1983. Ces manuscrits ont probablement été employés surtout par la classe noble, Grand- Prêtres, astrophysiciens, docteurs, etc. afin de déterminer les dates d'importances et l'intérêt saisonnier.

Nous pouvons spéculer également que les manuscrits relataient l’histoire des dynasties, leurs conquêtes, et des poésies développée relatant des drames et des visions sur le futur.

NUMÉROLIGIE
Le code numérique, le zéro est représenté par une coquille. Le compte est indéfini, il peut diviser aussi bien que multiplier. À cette époque les Mayas avaient élaboré le système numérique les plus sophistiqués de l'époque classique et post classique.


Bien que l'État Maya se soit effondré 600 ans avant que les Espagnols ne soit arrivés, les restes de la culture Maya existaient toujours jusqu'a l'arrivée dans le nouveau monde des conquistadors. Les quelques codex retrouvés traitaient de l'astrologie et les numérologie, tous sauf quatre ont été détruis par le des conquistadors espagnols à leurs arrivés vers les années 1500. a cette époque, les indigènes ont été forcer de supprimer de savants calculs que relataient ces codex. Ils leurs étaient interdits de porter leurs costumes ancestraux, parler leur langue, pratiquer leurs rites, etc. Ont pourraient extrapoler en s’imaginant que des extraterrestres atterrissent et exigent que nous parlions leur langue, de brûler notre histoire, nos années de recherches, nos encyclopédies et nos ordinateurs. Mettre le feu a nos universités et nos église, puis jeter nos statues….

Suite a cela, la communauté archéologique est d'avis que le Mayas ont perdus la plupart de leurs traditions antiques. Cependant, les Mayas d'aujourd’hui détiennent encore des mystères et des traditions culturelles intactes, mais ne veulent pas les révéler aux étrangers, cela ont peut le comprendre. Dans le canton de Rabinal, lors de la fête patronale du 21 janvier, ils dansent encore la unique danse pré-colombienne de l’Amérique Centrale. De plus, des villages comme Chichicastenengo, Momostenango, Todos Santos, utilisent encore le calendrier Tzolkin, (Le calendrier court de 260 jours). Ce calendrier lunaire sert pour les événements cérémonials, l'almanach des semences et récoltes, ainsi que le cycle des conquêtes et l’horoscope des individus.

MYTHOLOGIE MAYA

 

EL TZOLKIN (CALENDRIER MAYA)


Les hiéroglyphes (Tzolkin) trouvés sur les quatre murs du temple Maya de Chiajxucub a Cobán, Alta Verapaz, sont les glyphes représentants les 13 jours calendrier sacré Maya connu comme le ¨Tzolkin¨ Le calendrier sacré est calculé selon le cycle lunaire.

CALENDRIER LUNAIRE
Le Tzolkin possède 13 jours représentés par des symboles soit 13 glyphes nommés différemment. Chaque nom est précédé par un coefficient numérique de 1 à 13. Les noms de chaque jour se suivent un ordre périodique, donc ce qui faits les coefficients, par exemple le mois numéro un s’appel : Tzi, le mois numéro deux Tijax,
8 Batz, 9 E, 10 Aj, 11 Ix, 12 Tzikin, 13 Ajmak; après 13 les coefficients recommencent de 1, de là : 1 Noj, etc etc à 12 Qanil, 13 Toj, alors les noms de jour recommencent : 2 Batz, 3 E, etc etc. Ainsi 13 temps de coefficients 20 noms de jour rapportent 260 combinaisons différentes de nom de jour avec le coefficient numérique. Le Chol Quij commence le jour 8 Batz

Le Tzolkin est une liaison spirituelle à ¨Oxlahuntikú¨ (les treize Dieux du Monde Supérieur) il y a un compte séparé de calendrier pour les rituels connectés avec les dieux Maya ¨Bolontikú¨, *(les neuf Dieux du Monde Inférieur). N'importe quelle utilisation du calendrier est essentiellement une invocation aux treize Dieux du monde supérieur. Le symbolisme des vingt jours du Chol Quij recompte aussi les aspects différents de l'histoire du Popol Vuh (l'histoire de création Maya), qui sont un conte qui raconte comment deux frères défiés l'un c'est retourné vers l'enfer (Xibalba) et sont devenus le soleil et la lune. La période de 260 jours est aussi considérée symbolique pour la période de gestation humaine, ainsi que la personnalité d'une personne est considéré pour être sous l'influence du jour réel d'où il est né et aussi au jour (théorique) ou il a été conçu. Pou se faire les Mayas connaissaient l'existence des planètes qui gravissaient au tour de la terre, soit la connaissance exacte de la trajectoire de la lune, de la dimension précise du Soleil, de Venus, de Jupiter, Mars, Mercure, Saturne.

Le calendrier sacré a trois utilisations principales : 1) Cérémonies et rituels communautaires et individuels (adresse par exemple une pétition et des prières); 2) pour deviner pour les réponses à questions spécifiques (comme notre astrologie horaire); et 3) pour pronostiquer le destin d'un individu (comme notre astrologie natale), le moment exacte pour les semences et la récoltes, les sacrifices, et la conquêtes d'une peuplade rivale.

De même que nous célébrons le Noël le 25 décembre et l'Action de grâces le quatrième jeudi en novembre, eux aussi considéraient que ces dates étaient les plus importantes pour les jours cérémonials Mayas, soit célébré sur 8 Batz. Ce jour est le point de départ du calendrier et est donc considéré le jour le plus favorable d'entre tous pour l'efficacité de prières. C'est aussi une cérémonie religieuse dans laquelle l'esprit est épuré en avouant à la divinité toutes les fautes commises et c'est une cérémonie d'action de grâces pour tous les bénéfices reçus pendant la précédente année lunaire (260 jour) l'année.

Le nouvel an maya :
En 2004, selon le calendrier lunaire, le nouvel an maya débute le 28 mai et fera un cycle de 260 jours. Voir reportage: Le nouvel an maya

En plus des jours cérémonials principaux comme 8 Batz, il y a certains jours du calendrier qui est employé pour l'oration de certains esprits , ou demander certaines faveurs (comme le succès amoureux, d'affaires, la santé, la chasse, la guerre, etc). Sur son propre calendrier "anniversaire" (à chaques 260 jours) il est usuel de prier pour le bonheur de sa famille, enlever n'importe quelles influences néfastes qui peuvent être malifuque à l'évolution de l'âme, etc. Le jour de votre fête lunaire le Maya doit faire un rituel seul à un endroit fort en énergie (grotte, pyramide, chute, volcan etc) Si votre naissance est calculé en mois Maya par exemple le mois de ¨CIB ou CAUAC¨ à chaque "anniversaire" Mayan (chaque 260 jours) vous vous énergisez en symbiose cosmique avec votre Esprit-guide, vous bénéficiez d'une grande bénédiction et de lumière. Pour avoir côtoyé avec des Maya, je peu vous affirmer que j'ai reçu beaucoup de leurs connaissances qui m'a aider à comprendre l'univers même si j'étais a ce moment là en plein jungle.

La deuxième utilisation principale du calendrier; est la divination. Chaque jour, chaque mois a sont importance. Des jours sont plus propices qu d'autres pour effectuer une tâche qu'une autre. Soit engendrer un enfant par exemple. Le jour ¨Aqabal¨ est généralement considéré pour être d'augure défavorable pour un individu d'épouser une certaine personne. << Voir calendrier>>

La troisième utilisation principale du calendrier est de prévoir le destin d'une personne, selon le jour dont il est né et celui il a été conçu. En plus du calendrier cérémonial (Lunaire) de 260 jours, il existe un calendrier civil de 365 jours appelé le Haab (Solaire).

Il est dit que les années E sont bonnes pour les affaires et la santé, puisque le porteur d'année E est calme. On dit que le porteur d'année Noj a une bonne tête et beaucoup de pensées et les années qu'il oeuvre sont des années créatrices pour le bon et pour le mal. Le porteur d'année Iq est très fâché et il n'apporte que des pluies torrentielles violentes, ou bien aucune pluie du tout. Beaucoup de personnes meurent en année Iq d'être frappé en éclaire, de la noyade, ou de la faim. Le porteur d'année Kej est aussi sauvage et aime piétiner les gens sous les pieds, causant beaucoup de pertes d'affaires et maladies. Le porteur d'année actuel influence toutes les divinations faites du calendrier; par exemple, une prédiction quelque peu négative faite pendant une année Iq devient extrêmement négative; tandis que la même prédiction faite pendant l'année E est quelque peu améliorée.

Parce que 260 et 365 ont le facteur commun de 5, un Horoscope Maya est unique dans 260 x 365 / 5 = 18980 jours, ou grossièrement 52 ans (c'est-à-dire le cycle se répètent chaque 52 ans), perpétuellement.

Il y a aussi d'autres comptes Maya de calendrier, mais le Tzolkin et le Haab sont les plus importants d'un point de vue divination. Un "horoscope" consiste en combinaison en coefficient - Tzolkin le jour - la date - Haab le mois, que tous contribuent à l'interprétation de son destin et qui est unique dans une période de 52 ans (c'est-à-dire les certains jours du Tzolkin sont plus harmonieux / inharmonieux avec les certains mois du Haab; et les coefficients numériques et des dates modifient aussi les significations. Par exemple, bien qu'Imox soit généralement considéré pour être d'augure défavorable, néanmoins les enfants nés sur 8 Imox deviennent des leaders très couronnés de succès (puisque le coefficient 8 est d'habitude d'augure favorable).

D'une façon générale, Chol inférieur Quij des coefficients (1,2,3) est considéré pour être doux (bien que je les caractérise comme naïve et impétueux); les moyens numéros sont neutres; et des numéros (11,12,13) plus hauts sont considérés pour être violents (quoique qu'il faut être prudent et judicieux). Si le coefficient du Tzolkin et la date Haab est identique, c'est considéré très chanceux pour des affaires temporelles.


Le calendrier Maya fonctionne comme des rouages. À chaque période de jours, correspond à une période de l'année, ainsi qu'à une période de l'espace temps. Ils avait élaborés des voyances extraordinaires, comme la venue dans le nouveau monde des hommes à barbes longues, pour détruire leur peuple. Ont découverte à l'aide d'un ordinateur la lecture tridimensionnelle des glyphes de certaines stèles. L'analyse par cette façon amenait une tout autre ouverture sur la cosmologie Maya. Hors la divination Maya ne s'arrêtait pas à la venue des Espagnols, mais jusqu'en l'an 2012 de notre ère !. Est-ce le début d'une nouvelle ère, du retour des Mayas ?, la chute des civilisations impérialistes ?. Est-ce la fin du pouvoir des peuples opprimants sur les peuples opprimés ?. Que nous réserve l'horoscope Maya !.

__

Les Mayas croyaient en l'influence du cosmos comme activateur de l’esprit humain. Grâce à leurs observations astronomiques et à leurs connaissances mathématiques, ils ont développé un système de calendriers très complexes pour marquer le temps. Ils forment des cycles récurrents basés sur le cosmos et qui s’engrènent comme les rouages d'une montre. Le cycle actuel aurait commencé en 3114 avant J. C. Ce qui serait pour le point de départ de la vie humaine et prendrait fin en l’an 2012 de notre ère. Cette année sera alors un moment de grande transition et de transformation. Les calendriers les plus connus de nos jours sont - le Tzolkin ou calendrier sacré basé sur un cycle de 260 jours. Cycle qui nous convient bien puisque c'est celui de la gestation humaine, influence de la lune. Il induit un recommencement, une évolution, une maturité et une naissance vers un nouveau cycle de vie. - Le Tzolkin associe les nombres (jours) de 1 à 13 avec une séquence de 20 signes (mois) appelés glyphes qui s'entremêlent et se répètent sans cesse. Donc le calendrier compte cour possède 20 mois de 13 jours.

Le Haab se compose de 18 mois de 20 jours avec 5 jours de repos et purification. Le Haab basé sur un cycle solaire de 365 jours comme notre calendrier Grégorien. Parce que le Haab n'a aucune disposition pour l'année bissextile, les jours du Haab reviennent doucement dans notre calendrier (Grégorien) à un jour chaque quatre ans (c'est-à-dire aucun effort n'est fait pour fixer les équinoxes et des solstices dans le Haab). Le Haab consiste en 18 "mois" de vingt jours avec 5 jours pour se purifier de l’année.

2012 est une date importante dans l’histoire humaine. Elle marque la fin d’un cycle de 5 125 ans et d’un cycle de 13 ans. Le grand spécialiste américain de l’astrologie Maya, Bruce Scofield, pense que d’après les inscriptions mayas trouvées sur les stèles, le début du cycle de 5 125 ans dans lequel nous vivons aujourd’hui se situerait le 11 août 3114 avant J.C. Ce qui correspond à la date du calendrier Julien 584.283. Cette corrélation a été connue grâce à 3 chercheurs : Goodman, Martinez et Thompson (GMT). Nous sommes également dans un cycle de 13 ans qui a débuté le 21 décembre 1999. Ces deux cycles prendront fin le 21 décembre 2012 Cette date marquera l’entrée de l’humanité dans une ère nouvelle, dans une autre dimension qui nous demande une transformation personnelle si nous voulons suivre le mouvement.

Les 20 jours du calendriers Haab

 

MILITARISATION
Sans être très différent de notre ère, les jeux de pouvoir faisaient partis des règnes de la plus part des peuplades Mayas. De fortes puisssances militaires comme Tikal, Cancuen, Palenque, El Mirador, et plusiuers autres, tantaient de domminer le Territoire Maya. La militarisation était donc un besoin pour assurer et protéger le peuple comme pour l’extension d’un territoire. Le génie militaire combinait le pouvoir avec l'appuie de la monarchie, les prêtes, la classe d'élites et les hommes de sience. La militarisation était donc un facteur bien présent et influençable sur la gestion d’une nation. Tikal était un état puissant (État de Tikal), qui avait un pouvoir et une suprématie sur les autres nations grâce, entre autre, a son génie militaire. Les savants de l’époque avaient développés des techniques bio-militaire visant a contrôler la natalité et la démographie. Par exemple, a l’aide des connaissances astronomiques des astrophysiciens et botanistes, ils avaient conçus un système de control astro-bio-chimique, qui pouvaient contrôler avec l'aide de plantes médicinales et les cycles astraux, provoquer ou restreindre les naissances selon des critères bien définis. Par exemple provoquer la naissance d’un Chaman, d’un génie militaire, d’un astrophysicien, docteur, d’un super guerrier, une race pure, etc. La suprématie d’un peuple était donc lié par son pouvoir militaire, ces connaissances, ces ressources et ces gouvernants. Tikal fut indéniablement l’un des peuples le plus impérialiste de l’Amérique a cette époque.

Pour ce faire, l’espionnage était une pratique courante afin de garder la suprématie. Tous les méthodes étaient pratiqués, même le mariage stratégique d’une jeune princesse avec un jeune guerrier d’un autre peuple. Les mines de Jade ou d’Obsidienne étaient forts convoités, étaient considérés a l’époque comme le pétrole du temps. Les peuplades qui disposaient d’un endroit stratégique faisaient l’objet de convoitise par les grandes puissances. Par exemple, une peuplade situé pres d’une rivière, pouvait bénéficier des biens tributaires ou droits de passages aux échanges commerciaux. Ou encore, une peuplade qui était plus avancé en astronomie, était l’objet d’espionnage intense, jusqu'à être envahie et anéantie, comme fut le cas de Uaxactun au Guatemala.

La plus part des grandes puissances, avaient ramifiés leur pouvoir en établissant des états satellites. Tikal avaient placé des états souverains a des endroits stratégiques comme a Dos Pilas, Yaxha, Topoxté, par exemple, d’ou l’État de Tikal pouvait exercer son pouvoir militaire et le control commercial. La rivière de la Pasion et le Rio Usumacinta fus des routes commerciales qui ont été l’objet de guerres intenses. Un autre exemple est Copan a l’Honduras qui c’etait ramifié jusqu’au Guatemala avec Quirigua qui disposait d’un site commercio-militaire d’importance, par ces mines de jades et la seule voie maritime commerciale donnant sur la mer des Caraïbes. On pourrait se donner une idée des ces jeux impérialistes de cette époque en prenant consciance des conflits qui sévis présentement dans le Golf Persique…..

LA CULTURE DU CACAO
Était sous control militaire, puisque que les pépites du cacao étaient utilisés de monnaie d’échange avant que soit utilisé le quetzal. On utilisait donc des pépites de cacao pour acheter du mais, de la céramique, des articles de cuisines, acheter des esclaves, des fruits ou légumes importés, etc. La culture du cacao était donc interdite et sous control militaire. Imaginer des dollars qui poussent dans vos arbres.

AGRICULTURE
Il ne faudrait surtout pas sous estimé les Mayas en agriculture, puisque qu’avant l’arrivée des Espagnols, le territoire Maya composait plus de 4 millions de personnes. Les Espagnols avaient constatés qu’ils avaient une santé de premier ordre. Ce fut plus tôt la contamination apporté par les Espagnols qui fut des ravages ou des milliers d’indigènes ont perdus la vie.

Notre agriculture moderne dont l’agriculture biologique, nous ramènent a la technique Maya. Ils avaient déjà compris que la lune avait une forte influence sur la nature et même sur l’homme, ce qu’ils appellent la Cosmovision. Ils avaient établis avec le calendrier lunaire El Tzolking, que les semences et les récoltes étaient affectés parle cycle lunaire. Par exemple, ils découverts que la coupe d’un arbre ou d’une plante affectait celui-ci soit par un effet ou par un autre. S’ils voulaient que le plant pousse en largeur, il fallait le couper après la pleine lune, s’ils désiraient lui donner de la hauteur, la coupe devait être au croissant de la lune. Ils avaient remarquer que les jus de fruits étaient plus abondants au croissant de la lune, comme est le cas pour Chicozapote par exemple. Ce fruit possède une sève blanche qu’utilisaient les Mayas pour coller le papier fait a partir de l’arbre figuier Ámate.

MEDECINE
Les Mayas utilisaient leur ressources naturelles pour leur soins personnels. La nature offrait toute une gamme de produits a partir de plantes naturelles. Soit de la teinture, des médicaments, des shampoings, crèmes, savons, etc. Encore aujourd’hui, les Mayas Itza du Peten ont sus gardés des techniques ancestrales. Grâce a des plantes qu’ils cultivent, ils peuvent soigner des morsures de serpents, se guérir de la malaria avec une plante appelé Tres Puntas et fabriquer plusieurs produits.

De plus ces génies avaient développés une conscience très élargie d’une Cosmovision, dont entrait en interrelation, l’homme, la terre, les astres, et les divinités. Le plus petit et le plus grand étaient reliés. Ils n’avaient pas inventer le clonage, mais pratiquaient le control des naissances a l’aide de produits naturels. Selon les besoins, ils pouvaient avoir un certain control sur la population, soit en suscitant des garçons ou des filles selon les besoins de la nation, l’agriculture, l’expansion et la limite de sa population.

 

Copyright © 2003-2004 DEVELOPPEMENT CADI INTERNATIONAL. Tous Droits Réservés.